A la mémoire des LGBT, une consultation nationale, le 21 mars à Marseille!

En France, les monuments commémoratifs de génocides et d’extermination sont légions. Mais qu’en est-il des populations décimées pour leur sexualité? A l’étranger, comme à Amsterdam (voir vidéo ci-dessous) ou Berlin, de tels monuments ont déjà été érigés, que ce soit en mémoire à la déportation ou aux victimes du Sida.
Pour remédier à cela, de nombreuses associations en France souhaitent un monument qui célèbre la mémoire de ceux persécutés à cause de leur appartenance aux LGBT: bûchers, violences, discriminations, LGBTphobies, déportations… Parmi celles-ci, Archives lesbiennes, CLGBT Île de France, les Oublié-e-s de la Mémoire, FLAG, le Mémorial de la Déportation Homosexuelle et l’InterLGBT se proposent de lancer une consultation auprès des LGBT.
C’est dans ce cadre que Denis Erhart, coordonateur du projet, sera à Marseille le 21 mars. Cette rencontre, animée par Christian de Leusse, délégué du Mémorial de la Déportation Homoseuxelle, sera l’occasion d’échanger sur cette initiative unique en France, dans l’ambiance conviviale des 3G, bar associatif lesbien, 3 rue Saint Pierre à Marseille (5e).
En savoir plus sur le projet, la page Facebook: Pour le monument LGBT
Cérémonie autour de l’Homomonument d’Amsterdam, érigé en mémoire aux victimes de persécutions à cause de leur sexualité:

Crédit photo pour l’image de couverture: Giuseppe Gaudio

Vous pourriez également aimer...